La Fashion Tech : comment la mode du futur va nous simplifier la vie ?

Karl Lagerfeld qui fait défiler des robots lors du dernier show Chanel et crée un véritable Data center sous la nef du Grand Palais. Nike qui présente ses premières sneakers auto-laçantes : les Nike HyperAdapt 1.0, directement inspirées de celles de Marty Mc Fly dans Retour vers le futur. Les tissus qui deviennent connectés à l'image d'INDUO®, résultat de deux années de recherche au Centre Européen des Textiles Innovants ! Les faits sont là, la techno envahit la mode et il ne s’agit plus de science fiction, cela devient très concret, et très proche. La Fashion Tech pourrait bien révolutionner notre manière de consommer la mode, mais pas seulement.

Mais jusqu’où la Fashion Tech peut-elle aller ? Quelles en sont les grandes tendances et que pourrait-elle changer dans nos modes de consommation ? Voire dans nos modes de vie ? Show Must Go On vous apporte des premiers éléments de réponse, avec l'aide de l'expert AskAnna.

La Fashion Tech : la révolution globale d'une industrie

À première vue, quand on parle de Fashion tech, la recette est simple : c’est un mélange de mode (fashion) et de technologie (tech) avec une légère pointe d’innovation. Simple sur le papier mais pas si évident dans les faits.

"Fashion Tech" est un terme qui englobe toutes les évolutions qui bouleversent le secteur de la mode à l'heure du digital. Ce secteur très traditionnel, dans lequel la technologie n'était que peu présente, se transforme en effet petit-à-petit et toute la chaîne de valeur de l’industrie textile est concernée : les matières premières, la création, la conception, la distribution, la logistique, la commercialisation, le recyclage… Concept encore peu connu du grand public, il préfigure pourtant le futur de tout un secteur dans lequel les collaborations entre Mode et High Tech seront de plus en plus présentes !

Les innovations à connaître 

Lorsque l’on parle de Fashion Tech, il y a tout un tas de termes associés qui nous aident par ailleurs à mieux comprendre ce qu’est cette nouvelle tendance. 

  • Le terme “wearable” y est par exemple souvent associé. Le “wearable”, c’est l’ensemble des vêtements ou accessoires comportant des technologies (des éléments informatiques ou électroniques avancés) et qui le rendent connecté voire augmenté, c’est à dire avec quelque chose (bien souvent un service) en plus.
  • On parle également de smart-textile, autrement dit de textile intelligent, à qui l’on peut faire faire ou faire dire des choses. 
  • Les nouvelles technologies comme l’impression 3D ou l’intelligence artificielle sont aussi très présentes dans la Fashion Tech.

Objectif premier : rendre la mode utile ! 

Parmi les innovations qui commencent à émerger dans le secteur de la mode, la grande majorité cherche à remettre l’utilisateur au centre de la conception avec un seul objectif en tête : lui proposer un service utile. C’est là tout l’enjeu de ces vêtements ou accessoires connectés qui doivent avant tout nous faciliter la vie.

  • Un parapluie capable de vous avertir quand il va pleuvoir et de vous envoyer une notification si vous l’avez oublié au bureau ou dans restaurant ? Il existe, et porte le nom d'Oombrella
  • Un portefeuille capable de recharger votre smartphone : la maison De Rigueur l’a fait.

Dans beaucoup de secteur et notamment celui du luxe, les nouvelles technologies ont aussi cherché à apporter de plus en plus de personnalisation. On peut donc imaginer que nos vêtements (portés pour certains tous les jours ou presque !), pourraient utiliser tout un ensemble de Data afin de nous proposer des services sur-mesure et nous faire vivre des expériences uniques. Toutes ces nouvelles technologies vont intrinsèquement changer notre quotidien et notre rapport au corps par le vêtement.

L'avis d'un expert du secteur

Une révolution de l'expérience d'achat

Un service utile et personnalisé, c’est aussi l’idée des fondateurs d'AskAnna, une application créée en juin 2015, qui vise à révolutionner l’expérience d’achat en éliminant l’indécision. Comment ? En permettant à ses utilisateurs d’obtenir des conseils instantanés de la part de ses amis, de la communauté et de professionnels du monde de la mode. Un styliste personnel qui vous connaît très bien, dans votre poche et qui vous donne des conseils personnalisés. 

“La mode est de plus en plus influencée par la data et les préférences des consommateurs. Les données ont un vrai rôle à jouer dans la création, il ne s’agit plus seulement de l’intuition du créateur et de son équipe.” nous confie Tudor Gheorghiu, le co-fondateur d'AskAnna. Les créateurs doivent donc s’adapter, et vite, puisque les consommateurs et leur comportement d’achat évoluent très vite ! 

Une révolution du point de vente

Mais au-delà du vêtement, la Fashion Tech devrait aussi révolutionner le point de vente. C’est en tout cas une intuition fortement présente chez AskAnna. Selon eux : “le point de vente de prêt-à-porter n’a pas subi de disruption majeure depuis des décennies. Pourtant, le client est de plus en plus exigeant et informé ». 

De nouveaux comportements d’achat comme le showrooming (le fait de repérer en magasin avant d’acheter en ligne) ou au contraire le webrooming (le repérage en ligne avant d’acheter en magasin) apparaissent. « Chez AskAnna, nous pensons que le rôle du magasin évolue vers un lieu d’expérience, un lieu d’interaction où le client vient avant tout pour le plaisir de l’expérience et non plus uniquement pour acheter”.


Photo FashionTechBerlin© - Berlin Fashion Week - 18 janvier 2017

Suivez Show Must Go On sur Facebook pour recevoir chaque jour nos meilleurs articles dans votre fil d'actualité !


Envie de rejoindre AskAnna ?

Toutes les informations ici

À lire ensuite

Et rejoignez notre communauté :