Personal Branding | Comment se différencier efficacement des autres candidats ?

Aujourd’hui, bon nombre de recruteurs se disent à la recherche de profils atypiques. Pour eux, les diplômes ne sont plus forcément un critère clé dans le recrutement d’un candidat : ils veulent collaborer avec des personnalités et s’attachent à leurs mad skills, autrement dit à toutes les compétences ou aptitudes un peu folles qui viennent enrichir un parcours et donc, une candidature.

C’est là tout l’enjeu du personal branding qui consiste à utiliser des techniques publicitaires comme le storytelling pour apprendre à se raconter, à marquer les esprits et à sortir du lot. Sortir du lot : une notion qui prend tout son sens dans les secteurs de la mode et du luxe où la concurrence est souvent rude. Comment identifier ce qui vous rend unique et bien en parler ? Découvrez les conseils simples et concrets de Show Must Go On pour bien gérer votre personal branding et réussir à faire de vous une marque attractive sur le marché.

Devenez une référence en publiant du contenu sur un sujet

Vous êtes intéressé pour travailler sur un secteur en particulier ? Vous pouvez devenir une référence sur ce sujet ! Le meilleur moyen de le prouver ? Publier du contenu sur ce sujet ; en synthétisant des livres qui ont pu vous inspirer ou en donnant votre point de vue sur des nouveautés. Le blogging prend de plus en plus d’ampleur et facilite la mise en avant des contenus, mais aussi de vous-même. Allez voir du côté des plateformes comme Pulse ou Medium, où vous pourrez publier très facilement.

Vous vous rendez ainsi visible sur un sujet précis, vous montrez que vous vous intéressez et comprenez les enjeux d'un secteur et que vous faîtes preuve d’une bonne analyse.  De la même manière, montrer que l’on est capable de rédiger peut-être un plus pour beaucoup de recruteurs !

Dévoilez votre univers et votre créativité sur Instagram, Pinterest ou Twitter

Vous avez une passion pour la photographie, l’architecture, le design ou la mode ? Montrez-la ! Utilisez Instagram pour mettre en lumière vos meilleures photos, vos plus belles découvertes artistiques ou vos expositions coups de cœur. Véritable galerie pour certains artistes en herbe, elle vous permettra de montrer aux recruteurs potentiels que vous faites vivre votre passion. Et comme une image vaut 1 000 mille mots, quoi de mieux qu’Instagram pour les mettre en lumière ? De la même manière, Pinterest peut être un outil très intéressant pour dévoiler votre univers artistique et vos inspirations, ou bien pour mettre en avant vos propres créations. 

Si vous n'êtes pas spécialement créatif et ne souhaitez pas vous orienter en ce sens, vous pouvez mettre en avant votre curiosité et votre veille quotidienne grâce à Twitter ! Il peut se révéler être un outil fort pour booster vos candidatures !  

N'hésitez pas si vous êtes actif sur ces plateformes, à mettre en avant vos comptes sur vos éléments de candidatures (CV, lettre de motivation) voire en signature de vos mails ! C'est un vrai plus qui pourra vous différencier des autres candidats. 

Créez votre propre identité

  • Le premier outil pour vous présenter reste le CV dont la forme est tout aussi importante que le fond, surtout pour retenir l’attention du recruteur en moins de 6 secondes. Mais le CV ne permet pas toujours de présenter ses projets de manière exhaustive. 
  • Un site internet ou un portfolio en ligne peuvent être beaucoup plus pertinents pour donner un aperçu de toutes vos réalisations. Pour les profils créatifs, des plateformes comme behance, dribble sont simples à utiliser. N’hésitez pas également à regarder du côté de Wordpress ou de Squarespace qui proposent des templates faciles à manier, et à des prix abordables. 
  • Enfin, vous pouvez aussi imaginer votre propre identité graphique et créer votre logo. Rien de mieux pour attirer l’attention et vous mettre en avant.

Continuez à apprendre grâce aux MOOCs

Pour rester au courant de toutes les nouveautés d’un secteur ou pour développer de nouvelles compétences, les MOOCS sont des outils idéaux. Apprendre à développer, à utiliser photoshop, à faire du growth hacking... aujourd’hui il est possible de tout apprendre (ou presque !) en suivant des cours en ligne. Et bien entendu, n’hésitez pas à mentionner sur votre CV les MOOCS que vous avez suivis. De même, rendez-vous dans des conférences, des salons professionnels : l'occasion de rencontrer des professionnels du secteur… et d'en parler lors de vos entretiens !

Mettez en avant vos side projects

Dans la même lignée, n’hésitez pas à mettre en avant vos side projects, autrement dit tous les projets que vous avez pu réaliser et qui n’ont pas forcément de lien avec le job que vous recherchez. Vous êtes fan de musique électronique, féru de surf ou champion de karaté, parlez-en : sur votre CV ou sur un blog. N’oubliez pas que les recruteurs aiment les profils atypiques et que ces mad skills en dévoileront plus sur votre personnalité que vos diplômes. Entre deux candidats aux profils semblables : le choix se fera grâce aux "à-côtés" !

De la même manière, n’hésitez pas à mettre en avant tous les projets sur lesquels vous avez pu travailler, en dehors de vos stages ou de vos jobs. Vous avez aidé un ami ou un membre de votre famille à lancer son site ? Vous avez démarché des partenaires pour un festival ? Que vous ayez réussi ou non, vous avez forcément acquis des compétences intéressantes pour un recruteur. 

Et n’oubliez pas que le produit, c’est VOUS !

Et si le marché du travail était finalement un marché comme les autres ? Les candidats seraient alors des produits qui, pour séduire les consommateurs (autrement dit les recruteurs) doivent, en plus d’être de qualité, soigner leur marketing et leur communication. A la manière d’une marque, vous devez être capable de convaincre en quelques secondes, de faire comprendre à votre interlocuteur ce que vous êtes capable de lui apporter et de lui démontrer votre valeur ajoutée. Pour cela, vous devez apprendre à raconter votre histoire et dans toute histoire, il y a :

  • Un héros : ici, c’est vous !
  • Une quête : votre objectif à atteindre ou un objet acquérir
  • Le destinataire : la personne pour qui vous partez en quête (dans votre cas, le recruteur)
  • Les adjuvants : des personnes ou des qualités, compétences sur lesquels le héros peut s’appuyer pour parvenir à sa quête
  • Les opposants : tout ce qui pourrait s’opposer au héros dans la recherche de sa quête
  • Le destinateur : c’est ce qui pousse le héros à agir. Par exemple une volonté d’indépendance, un projet personnel, un état d’esprit…

Cette histoire doit se retrouver dans votre lettre de motivation et vous devez être capable de la pitcher en 3 minutes lors d’un entretien d’embauche. Effet garanti pour rester dans l’esprit de votre interlocuteur !


Alors pour vous démarquez des autres candidats et obtenir le job de vos rêves, n’oubliez pas de travailler sur votre personal branding en gardant en tête que vous êtes votre propre marque : une marque qui a besoin d’être présente sur les réseaux sociaux, d’avoir une identité ou encore de créer du contenu pour se différencier de la concurrence ! Et rappelez-vous bien comme le dit Oscar Wild : "Soyez vous-même, les autres sont déjà pris !".


Suivez Show Must Go On sur Facebook pour recevoir chaque jour nos meilleurs articles dans votre fil d'actualité !

Photo by SMGO @Selectionnist

À lire ensuite

Et rejoignez notre communauté :